Retourner à la liste des publications

Analyse des résultats du deuxième trimestre 2021

Posté le jeudi 15 juillet 2021

Les résultats nationaux ont bénéficié sur le mois de juin d’une aide importante de la part de la CPAM des Flandres qui nous a apporté 2 500 questionnaires supplémentaires sur la région Hauts-de-France. Cet apport est très important pour Handifaction et nous remercions tout particulièrement les Flandres de cet effort.

Dans ces 2 500 questionnaires, nous avons constaté cinq grands manques de population par rapport au profil habituel de nos résultats :

L’ensemble de ces manques ont transformé nos résultats nationaux de manière sensible car les populations manquantes sont les plus impactées par les difficultés d’accès aux soins.

Les résultats présentés ce trimestre tiendront donc compte de l’apport des nouveaux questionnaires pour la région des Hauts-de-France, et pour la comparaison des autres régions avec les chiffres nationaux.

Evolution du taux de personnes soignéesCompte tenu des résultats de la région des Hauts-de-France, les résultats nationaux concernent 6 673 réponses et font apparaître un nombre en diminution à 33 % de personnes non soignées, au lieu de 39 % le trimestre dernier.

Parmi tous les répondants, la part de la population des moins de 45 ans a été sensiblement réduite (52 % au lieu de 90 %).

Celle des personnes possédant un médecin référent a quant à elle sensiblement augmenté pour atteindre 59 % (au lieu de 38 %).

La part des personnes accompagnées en établissement ou en milieu ordinaire avec un accompagnement médico-social a baissé sensiblement et représente 21 % (au lieu de 30 %).

Le taux de refus de soin reste très élevé et atteint aujourd’hui 20 %. Les lieux de refus restent massivement en ville chez les spécialistes (47 %), dans les services hospitaliers (30 %) et chez les généralistes (15 %).

Les lieux de soin les plus fréquentés sont les généralistes, qui continuent leur progression à 25 %. Les services hospitaliers atteignent 21 %, en revanche la fréquentation des urgences a été divisée par deux et atteint aujourd’hui 14 %.

Sur ce dernier trimestre, et particulièrement en mai et en juin, la part des soins liés au COVID-19 a été divisée par deux. En parallèle, on voit apparaître la vaccination contre le COVID-19 qui atteint près de 10 % des soins prodigués.

L’acceptation de l’accompagnement continue de progresser pour atteindre 70 %. La prise en compte de la douleur progresse elle aussi à 40 %.

Enfin, le taux d’attente dans les services d’urgences a considérablement baissé pour arriver à 2 heures et 10 mn.

On notera par ailleurs que 25 % des personnes ont abandonné tout ou une partie de leurs soins, et ce pour 4 raisons principales :

Pour nous aider dans notre action d'amélioration de l'accès aux soins aux personnes vivant avec un handicap, participez à notre questionnaire, pour vous-même ou pour vos proches vivant avec un handicap.

N'hésitez pas à vous inscrire à notre newsletter si vous souhaitez recevoir nos actualités et nos publications directement dans votre boîte mail ou à nos rappels réguliers pour vous aider à remplir le questionnaire. Nous vous rappelons que votre e-mail n'est utilisé que dans ce but et n'est pas lié aux questionnaires que vous remplirez, qui restent entièrement anonymes.

Découvrez également notre application mobile pour smartphones, gratuite et pratique.

Recevez un rappel dans votre boîte mail

Inscrivez-vous à la newsletter

« * » indique les champs nécessaires